Conseil’autisme n°2 – Tenir compte des stimuli sensoriels

Pour rappel : il existe 7 principaux systèmes sensoriels (voir la fiche Savoir’autismes n°8 : «Autisme et sensorialité » ). Tout le monde a des particularités sensorielles. Mais chez les personnes avec un Trouble du Spectre de l’Autisme, cela est plus marqué et génère des difficultés d’adaptation.

Certains problèmes de comportement peuvent être liés à un traitement sensoriel particulier de l’information. Si l’élève présente des particularités face à une source sensorielle, il est important d’en tenir compte. Des outils peuvent aider à repérer ces spécificités sensorielles (ci-dessous).

(Cliquez sur les images pour les agrandir.)

Importance de repérer une particularité comportementale liée à une spécificité de traitement de l’information sensorielle :

Conseil de lecture :

Favoriser l’attention par des stratégies sensorielles. Outils et exercices pour aider tous les élèves. CÔTE, Sonya. Montréal [Québec] : Chenelière Education, 2016. 136 p.

Exemples de grilles d’observation des caractéristiques sensorielles :

 

Précaution :

Si des particularités sont repérées dans ce domaine, il est important de conseiller à la famille de l’élève de s’orienter vers un spécialiste (ergothérapeute, psychomotricien…). Celui-ci pourra évaluer plus finement et définir les adaptations les plus pertinentes au vu des besoins de l’élève.

Attention : un enfant peut passer de la recherche de la sensation (hyposensibilité) au rejet de la sensation (hypersensibilité) à un seuil normal. Cela n’est pas figé !

Et à l’école …

En classe : temps d’accueil en maternelle, mouvements, bruit lors des travaux de groupes, néons, sonnerie des intercours…
Dans la cour : résonances du préau, bruits, mouvements, cailloux et feuilles qui peuvent être ingérés …
A la cantine, au restaurant scolaire : odeurs, bruits, sélection alimentaire …
En salle de sport : bruit, résonance, néons, volume de la salle de sport…
A la piscine : bruits, reflets de l’eau, lumière, odeur du chlore, shampooing…

Conseils généraux :

  • • Sensibiliser les élèves de la classe (demander l’accord parental et l’accord du jeune si on parle d’un élève en particulier).
    • Placer l’élève dans la classe en fonction de ses besoins (pas toujours devant).
    • Prendre en compte la fatigabilité de l’élève et prévoir des pauses et/ou des aménagements de l’emploi du temps.
    • Adapter si besoin le temps et le lieu de récréation qui n’est pas toujours vécu comme un temps de répit, un temps agréable.
    • Prendre en considération ce que dit l’élève. Par exemple, lorsqu’il dit qu’il est gêné par un bruit, ne pas minimiser ses ressentis.
    • Accepter les propositions des professionnels de soin.
    • Prendre en considération les propositions de l’élève et de sa famille.

Que faire en cas … d’hypersensibilité auditive ?

Manifestations possibles chez l’élève :

  • • Réagit face à certains sons faibles (bruit du vidéoprojecteur, son perceptible du gyrophare dans la rue…).
    • Est gêné par certains bruits : ne va pas aux toilettes si d’autres élèves y sont également (gêné par les bruits de chasse d’eau).
    • Se bouche les oreilles.
    • Fait plus de bruit pour contrôler.

Mesures de protection :

  • • Eviter de placer l’élève près d’une source de stimulation (fenêtre, radiateur, élève bruyant…).
    • Mettre des balles de tennis sous les pieds de table :
  • • Utiliser un casque antibruit ou des bouchons d’oreilles si nécessaire :
  • • Utiliser un baromètre sonore qui permet à l’élève de situer son ressenti quant au niveau sonore….

Que faire en cas … d’hyposensibilité auditive ?

Manifestations possibles chez l’élève :

  • • Recherche de bruits, de stimulations auditives, d’environnements bruyants : cris, bruits vibratoires, bruits de bouche incessants, claque les portes, tape des objets entre eux, recherche des sons forts, casque avec de la musique forte…

Mesures de protection :

Besoin de la stimulation en dose suffisante pour atteindre leur seuil, sans passer par l’autostimulation ou par une stimulation non adaptée.

Que faire en cas … d’hypersensibilité visuelle ?

Manifestations possibles chez l’élève :

  • • Réaction d’inconfort à certaines ambiances. (lumières, néons, miroirs)
    • Attiré par les petites particules (poussière).

Mesures de protection :

  • • Paravent ordinaire (à gauche)
    • ou un paravent en vichy bleu/blanc de Bullinger (à droite) : ce type de paravent permet de saturer la vision périphérique et permet une meilleure concentration sur le travail (ce n’est pas un outil qui est efficace pour tous les élèves. Par exemple, si l’élève compte les carreaux cela ne servirait qu’à le distraire).
  • • Il peut aussi être proposé en 3 panneaux.

Que faire en cas … d’hyposensibilité visuelle ?

Manifestations possibles chez l’élève :

  • • Recherche de stimulations (écrans, jeux avec les lumières, jeux avec les ombres, doigts dans ou devant les yeux…).

Mesures de protection :

  • • Espace à l’abri des mouvements de la classe.
    • Place à l’abri des stimuli (périphérie du groupe, éviter la place sous les néons…).
    • Attention à la surcharge de l’affichage dans la classe.

Que faire en cas … d’hypersensibilité tactile

Manifestations possibles chez l’élève :

  • • Frottements ou caresses ressentis comme des brûlures.
    • Marche sur pointe des pieds.
    • Défenses tactiles.
    • N’aime pas tenir la main.
    • Difficultés à porter certains vêtements.
    • Difficultés à toucher certaines textures.
    • Réagit plus vivement aux sensations de chaleur ou de froid.
    • Très sensible à la douleur.

Mesures de protection :

  • • Prendre en considération la texture des vêtements (tablier de peinture…).
    • Certaines matières peuvent être difficiles à supporter (colle, terre, pâte à modeler, texture des supports utilisés) …
    • Attention aux activités de lutte.
    • Veiller aux temps de récréation, aux temps dans les vestiaires…

Que faire en cas … d’hyposensibilité tactile ?

Manifestations possibles chez l’élève :

  • • Recherche le toucher de certaines matières.
    • Touche de façon excessive les objets et personnes.
    • Ne craint ni le chaud ni le froid.
    • Réagit peu ou pas à la douleur.

Mesures de protection :

  • • Permettre l’utilisation de Fidgets, de balles anti-stress, de boîtes à matières et les proposer entre deux activités.
    • Etre vigilant quand l’élève se fait mal.

Que faire en cas … d’hypersensibilité vestibulaire ?

Manifestations possibles chez l’élève :

  • • N’aime pas avoir les pieds qui quittent le sol.
    • N’aime pas les manèges, les balançoires qui tournent.
    • N’aime pas les surfaces instables.

Mesures de protection :

  • • Pieds au sol
    • Chaise contenante…

Que faire en cas … d’hyposensibilité vestibulaire ?

Manifestations possibles chez l’élève :

  • • Recherche de sensations (tournoiements, balancements).

Mesures de protection :

  • • Coussin sur air :
  • • Frite pour bouger les jambes :
  • • Chambre à air
    • Gros ballon
    • Petit trampoline

Que faire en cas … d’hypersensibilité proprioceptive ?

Manifestations possibles chez l’élève :

  • • N’aime pas être serré.
    • Difficultés en motricité fine.
    • Difficultés à bien utiliser toutes les parties de leur corps.

Mesures de protection :

  • Respecter la distance physique.

Que faire en cas … d’hyposensibilité proprioceptive ?

Mesures de protection :

  • • Chaise contenante
    • Pression sur mains
    • Pression sur une balle :
  • • Tapis lesté
    • Elastique sur la main permettant de mieux ressentir le crayon :
  • • Crayon lesté :

Que faire en cas … d’hypersensibilité gustative ?

Manifestations possibles chez l’élève :

  • • Fortes préférences pour certains goûts.
    • Dégoûts alimentaires (« haut-le-cœur »).
    • Difficultés à accepter les morceaux.

Mesures de protection :

Faire le lien avec le péri-scolaire pour harmoniser les pratiques autour de l’enfant.

Que faire en cas … d’hyposensibilité gustative ?

Manifestations possibles chez l’élève :

  • • Beaucoup de mises en bouche (effet « hamster »)
    • Bruxisme
    • Préférence pour le croquant, l’épicé, l’aigre doux…

Mesures de protection :

  • • Collier de mastication :
  • • Objets identifiés à mordiller

Que faire en cas … d’hypersensibilité olfactive ?

Manifestations possibles chez l’élève :

  • • Fuite de certaines odeurs (fromage, parfum…).

Mesures de protection :

  • • Proposer un cache-col

Que faire en cas … d’hyposensibilité olfactive ?

Manifestations possibles chez l’élève :

  • • Recherche de certaines odeurs.
    • Flairage des cheveux.
    • Recherche d’odeurs fortes (selles, transpiration…).

Mesures de protection :

  • • Bracelet odorant :
  • • Boites à odeurs

Fiche conçue en 2019

Téléchargez cette fiche au format PDF

  • Cette fiche est la propriété du centre ressources autismes Nord-Pas de Calais.
  • Elle peut être librement utilisée, à la condition de l’attribuer à son auteur en citant son nom.
  • Elle ne peut faire l’objet ni d’une modification, ni d’une utilisation commerciale.