Accueil > Fiches ARA – SAVOIR’ AUTISMES > Savoir’autismes n°1 – Le déficit de théorie de l’esprit

Savoir’autismes n°1 – Le déficit de théorie de l’esprit

Qu’est ce que la théorie de l’esprit ?

  • C’est la capacité à :
  • – Comprendre que les états mentaux des autres peuvent être différents des nôtres.
  • – Attribuer aux autres et à soi-même des états mentaux (émotions, croyances, désirs, intentions).

La théorie de l’esprit est étroitement liée au niveau développemental de l’enfant (ce n’est pas un concept cognitif en soi).
Le précurseur de la théorie de l’esprit est l’attention conjointe.

A quoi sert la théorie de l’esprit ?

  • – A faire des prédictions sur le comportement des autres et agir en conséquence.
    – Expliquer et comprendre ses propres comportements et émotions.
    – Faire le lien entre les comportements, pensées et sentiments des autres.
    – Percevoir les émotions des autres.
    – Prédire les intentions d’autrui.
    – Comprendre les règles sociales.
    – Comprendre l’humour.
    – Identifier un mensonge…

La théorie de l’esprit est un élément essentiel de la communication sociale.

Sur le plan des apprentissages, il y a de nombreuses conséquences, notamment en compréhension de lecture lorsqu’il y a implication de sentiments : « que pense le personnage ? » ou en expression écrite : « qu’aurais-tu fait à la place de ce personnage ? ».

Comment se développe la théorie de l’esprit chez la personne sans autisme ?

La théorie de l’esprit se développe dés la naissance.

Il y a deux niveaux :

1er niveau : 4 ans – 4 ans ½
« On pense et les autres peuvent penser différemment » ;

2ème niveau : 7- 8 ans
« On pense ce que l’autre pense. On peut imaginer, prévoir les pensées, intentions, croyances des autres ».

Comment se développe la théorie de l’esprit chez la personne avec autisme ?

Cette capacité à réfléchir à l’état d’esprit et donc aux pensées des autres est très souvent altérée chez les personnes avec TSA. Elle est possible de manière partielle chez les personnes sans déficience, mais est rarement automatisée dans la vie réelle.

A savoir :

La personne avec autisme se trouve en difficulté pour saisir ce qui se passe dans l’esprit des autres alors que nous, nous passons notre temps de façon réflexe à imaginer ce que pensent, sentent, veulent, croient les autres personnes.

 

Fiche conçue en 2006 et mise à jour en juin 2020

Téléchargez cette fiche au format PDF

  • Cette fiche est la propriété du centre ressources autismes Nord-Pas de Calais.
  • Elle peut être librement utilisée, à la condition de l’attribuer à son auteur en citant son nom.
  • Elle ne peut faire l’objet ni d’une modification, ni d’une utilisation commerciale.